Sommaire Alimentation et Santé

Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant

Nathalie Guillard, stagiaire diététicienne

Sources
(1) "Alimentation santé – Anti allergies", Eric Postaire et Claire Pinson, collection Marabout
(2) Cercle d'investigation Clinique et Biologique en Allergologie alimentaire
(3) Allergienet, site d'information sur les allergies


L’allergie alimentaire est le nom donné à toute réaction digestive et/ou cutanée qui apparaît suite à l’ingestion d’un aliment. Le terme « allergie alimentaire » signifie qu’une preuve scientifique, par tests cutanés ou sanguins, a mis en évidence une réaction immunologique spécifique. Il ne faut pas confondre allergie alimentaire et intoxication alimentaire. L’intoxication alimentaire provoque également des réactions digestives mais celles-ci sont dues à des bactéries pathogènes présentes dans l’aliment.


Il existe 4 types d’allergies :

  • Les allergies vraies comme définies ci-dessus, sont causées par des allergènes à l’origine non dangereux pour l’organisme, sauf chez certaines personnes où leur organisme les identifie à tort comme un intrus
  • Les allergies croisées peuvent provenir d’une association de 2 aliments allergisants différents, ou d’une association entre un aliment et un pneumallergène (allergène qui entre dans l’organisme par les voies respiratoires)
  • Les intolérances alimentaires provoquent des réactions qui ne font pas suite à une réaction immunologique de l’organisme. Elles sont provoquées par l’ingestion d’une quantité trop importante de cet aliment. Il ne s’agit donc pas d’éliminer l’aliment en cause, mais de le consommer avec plus de modération.
  • Les fausses allergies alimentaires entraînent des réactions identiques aux allergies vraies mais elles ne sont pas induites par des mécanismes immunoallergiques. Ce sont des médiateurs de l’inflammation qui sont mis en jeu. Les principaux signes cliniques sont des céphalées, des migraines, des troubles intestinaux ou urticaire chronique.


Remarque importante : Si les allergies aux protéines du lait de vache sont responsables de 16% des allergies alimentaires, l’une des intolérances alimentaires les plus courantes est celle du lactose du lait : elle provient d’une baisse de la capacité physiologique à digérer le lactose. Elle se traduit par des signes cliniques se rapprochant de ceux de l’allergie alimentaire (douleurs abdominales, diarrhées) et peuvent donc se confondre !


En France, la prévalence des allergies alimentaires se situe autour de 3,2% chez les adultes et 8% chez les enfants. L’allergie alimentaire apparaît dans les ¾ des cas avant l’âge de 15 ans.
Les aliments les plus fréquemment en cause chez l’enfant en France sont, par ordre de fréquence : le blanc d’œuf (51% des cas) suivi par l’arachide (40% cas), le lait de vache (16%), les légumineuses (8%), le poisson (7%), les noix (6%), céréales (3%). Cette liste n’est évidemment pas exhaustive.



page suivante



©2002-2009 Alimentation et Santé® - Tous droits réservés - Crédits - Plan du site - Accueil